L’IA pourrait-elle changer les lois du football ?

Gardien de but au milieu d'un stade

Pourrait-on prédire le résultat d’un match de football grâce à l’intelligence artificielle ?

En tout cas, c’est une promesse qui serait étonnante si des chercheurs ou des ingénieurs parvenaient, en analysant des millions d’images de match de foot avec une IA, à pouvoir prédire avec une certaine certitude le résultat d’une rencontre. Le sport y perdrait une certaine aura, et certainement bien plus encore, tant ce qui fait le charme du foot, c’est bien l’incertitude qui l’entoure, malgré les innombrables statistiques dont il fait l’objet. Oui, mais alors, l’IA, avec ses puissances de calcul et d’analyse hors du commun, pourrait-elle changer la donne ?

En fait, il est plus probable que l’IA permette surtout d’aider les entraîneurs des équipes à améliorer leurs tactiques. Et c’est bien à quoi s’attellent en ce moment les chercheurs de l’Université de Liverpool avec l’aide de la division IA de Google au Royaume-Uni, appelée Deepmind : mieux comprendre le football à travers les yeux de l’IA.

Faire voir ce que l’oeil humain ne peut voir

En analysant des milliers de matches et en les croisant avec des données factuelles sur les joueurs, il devient possible pour une IA de faire voir à l’entraîneur ce qu’il ne peut voir avec ses propres yeux : c’est à dire à mieux comprendre les conséquences de telles ou telles actions sur le terrain, mieux faire ses choix à la mi-temps, ou savoir quand faire sortir un joueur pour éviter qu’il se blesse.

Et c’est ainsi que les chercheurs orientent leurs études. Détecter à travers tous les mouvements du terrain, en fonction des joueurs et des équipes, des schémas de fonctionnement qui n’apparaissent pas à l’œil nu des entraîneurs. Par exemple, connaître la probabilité de tirer dans la lucarne droite ou au ras du poteau à gauche d’un avant-centre pour un penalty.

Des résultats incertains

En réalité, ils ne savent pas encore sur quoi concrètement ces analyses pourraient déboucher, mais ils imaginent qu’à l’avenir, à horizon de cinq ans, il pourrait y avoir sur les terrains de foot des assistants IA qui aident les entraîneurs des équipes à prendre de meilleurs décisions pendant le match. Si avec le football, l’apport semble aléatoire, on peut imaginer que dans certains sports, et je pense plutôt au football américain qui est un sport très tactique, l’IA fasse une véritable différence et donne un véritable avantage aux équipes qui l’utilisent.

Si l’on va plus loin, on pourrait même imaginer des joueurs sur le terrain assisté par des IA au moyen d’une oreillette ou de lunettes de réalité augmentée qui les aide à faire des choix en temps réel au moment de faire une passe ou de faire un tir.

Nous n’en sommes peut-être pas encore là, mais cela est imaginable et laisse entrevoir les possibilités nouvelles que l’IA créerait dans le monde du sport. Cela sera-t-il acceptable éthiquement, le sport et ses règles n’en seront-ils pas transformés dans leur esprit même ? Difficile à dire, mais, comme nous le savons tous, rien n’arrête la science et, oui, il est probable que l’IA débarque rapidement sur les terrains ou les circuits.

Ce qui est intéressant dans cette recherche, c’est le fait de pouvoir peut-être parvenir à réduire l’incertitude inhérente à un domaine par le biais d’une technologie. Et il existe sûrement d’autres domaines, hors du sport, qui seraient intéressés par ces possibilités. A partir du moment où il est possible de disposer d’importants jeux de données visuelles, images ou vidéos, sonores, mais encore de n’importe quel type de données structurées chiffrées ou textuelles, il est possible de faire ces analyses et de trouver des schémas qui permettent d’améliorer la performance d’un système.

Est-ce que cela pourra aider vraiment les entraîneurs à trouver un avantage sur leurs adversaires ? Dans le domaine du football où la part du hasard est importante, cela reste à voir. Quand à faire gagner systématiquement des matches à des équipes, le temps n’est, à mon avis, pas encore venu !

Via Wired.co.uk : Now Deepmind is using AI to transform Football

Photo par Maxim Hopman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *